Si tu n'as pas conscience de tes limites, tu deviendras insolent

Publié le par mosquee salam de grande-synthe.over-blog.com

Si tu n'as pas conscience de tes limites, tu deviendras insolent

 

Assalam alaykoum wa rahmatoullah wa barakatouh

 

 

 Si tu n'as pas conscience de tes limites, tu deviendras insolent Lorsque l'homme oublie le caractère limité de son existence et qu'il laisse passer les nuits et les respirations qui lui sont pourtant comptées, il est inévitable qu'il devienne insolent, jusqu'à ce que Dieu le châtie durement (73,16) sans même qu'il ne s'en rende compte.


La ruse divine le conduit ainsi petit à petit vers l'autre monde sans qu'il en ait

conscience : Nous les conduirons progressivement à leur perte par des chemins qu'ils ignorent (7,182). Voilà pourquoi le Prophète disait: " Rappellez-vous fréquemment de celle qui met fin aux plaisirs, c'est-à-dire la mort."* Ainsi, l'homme qui a compris que ses respirations sont comptées et que ses sens sont bien faibles s'occupera certainement de ce qui le concerne, se sachant en chemin vers l'autre monde. Il utilise sa vie en ce monde en vue de l'autre, de même que les moments où il est en bonne santé lui servent à se préparer à la mort. Mais l'aveugle, à cet égard, fait comme s'il avait toute la vie devant lui, la mettant au-dessus de tout, alors même que l'essentiel en est déjà consommé. Inconscient de cela, il ne fait rien pour rassembler des provisions en vue du départ: En vérité, ce ne sont pas les regards qui sont aveugles, mais bien les coeurs à l'interieur des poitrines(22,46).

 

On a dit en ce sens: Eh toi qui est fatigué et indifférent, Ne connaissant rien d'autre que ta propre "maison",

 

Les nuits disposent de toi comme bon leur semble,

 

Comme le vin s'empare de la raison.

 

Les voyageurs sont déjà bien engagés dans le chemin.

 

Mais toi, tu n'as rien fait pour t'y préparer.

 

Tu n'éprouves aucune crainte et ne guette en rien Le jour iù la force des voyageurs sera éprouvée.

 

* Nasâ'î, Sunan,IV, kitâb al-janâ'iz, kathratu dhikr al mawt.  Al-Mawâdd al-ghaythiyya an-nâshi'a 'an al-hikam al-ghawthiyya,

 

 

salamou alaykoum wa rahmatoullah wa barakatouh

Publié dans LA SPIRITUALITE

Commenter cet article

Clovis Simard 11/07/2012 22:21

Blog(fermaton.over-blog.com),No-4, - THÉORÈME DE L'AMOUR. C'est divin ?