La vérité sur les Ash'arites de cheikh Mohammad Alawi Al Maliki

Publié le par mosquee salam de grande-synthe.over-blog.com

De nombreux musulmans ne connaissent pas l’École Ash`arite et ignorent tout des Ash`arites et de leur méthodologie en matière de Credo [1]. Certains, sans scrupule, vont même jusqu’à les taxer d’égarement, ou à les accuser d’avoir quitté la sphère de la religion et de mécroire aux Attributs divins. Cette méconnaissance de l’École Ash`arite est à l’origine du déchirement des Ahl As-Sunnah et de leur division, au point que certains classent les Ash`arites parmi les sectes égarées. Mais comment peut-on assimiler les gens de la foi aux égarés et comment mettre sur un pied d’égalité les Gens de la Sunnah et les immodérés parmi les Mu`tazélites que sont les Jahmites ? « Traiterions-Nous les soumis (à Allah) à la manière des criminels ? Qu’avez-vous ? Comment jugez-vous ? »

[2] Les Ash`arites sont les Imams de la guidance parmi les savants musulmans. Leur savoir a empli la terre, d’Est en Ouest, et les gens se sont accordés sur leur mérite, leur science et leur religiosité. Ils regroupent en leur sein les érudits et les figures saillantes parmi les savants musulmans qui se sont opposés à la tyrannie des Mu`tazilites. C’est à leur sujet que le Sheikh de l’Islam Ibn Taymiyyah dit [3] : « Les savants sont les défenseurs des sciences de la religion et les Ash`arites sont les défenseurs des fondements de la religion ». [4]

 

On compte parmi eux les savants du Hadith, les juristes et les exégètes parmi les illustres Imams, à l’instar du Sheikh de l’Islam Ahmad Ibn Hajar Al-`Asqalânî, le maître incontesté des savants du Hadith, l’auteur de Fath Al-Bâri `alâ Sharh Al-Bukhârî. Il était adepte de l’École Ash`arite et nul savant ne peut se passer de son ouvrage. De même, l’Imam An-Nawawî, le maître des savants sunnites et l’auteur de Sharh Sahîh Muslim et de nombreux ouvrages de renom, était ash`arite. Le Sheikh des exégètes, l’Imam Al-Qurtubî, à qui nous devons l’exégèse Al-Jâmi` li-Ahkâm Al-Qur’ân, était Ash`arite. Le Sheikh de l’Islam Ibn Hajar Al-Haytamî, l’auteur de Az-Zawâjir fî Iqtirâf Al-Kabâ’ir, était également ash`arite. Le Sheikh de la jurisprudence et du Hadîth, l’Imam, l’Argument, le Registre des chaînes de transmission, Zakariyyâ Al-Ansarî suivait l’École Ash`arite. De même, l’Imam Abû Bakr Al-Bâqillanî, l’Imam Al-`Asqalânî, l’Imam An-Nasafî, l’Imam Ash-Shirbînî, Abû Hayyân le grammairien — l’auteur de l’exégèse intitulée Al-Bahr Al-Muhît —, l’Imam Ibn Juzayy — l’auteur de At-Tashîl fî `Ulûm At-Tanzîl — sont tous des Imams de l’École Ash`arite. Si nous entreprenons d’énumérer tous les érudits Ash`arites parmi les traditionnistes, les exégètes et les juristes, nous aurions bien du mal ; le recensement de ces vertueux savants qui ont répandu le savoir aux quatre coins de la terre nécessiterait des volumes colossaux. Il convient de rendre le bienfait à ceux qui l’ont avancé, et de reconnaître les mérites des savants érudits et vertueux qui ont rendu service à la sharî`ah du seigneur des Messagers — paix et bénédictions sur lui —. Quel bien peut-on espérer de nous, si nous accusons de déviance et d’égarement nos illustres savants et nos pieux prédécesseurs ? Comment Dieu nous comblerait-Il du bienfait de puiser dans leur savoir alors que nous pensons qu’ils étaient égarés et avaient dévié de la voie de l’Islam ? Je demanderais simplement : Y a-t-il parmi les savants contemporains, docteurs et érudits inclus, des gens qui ont rendu service à la Sunnah prophétique purifiée comme les deux honorables Imams, le Sheikh de l’Islam Ibn Hajar Al-`Asqalânî et l’Imam An-Nawawî, puisse Dieu les couvrir de Sa Miséricorde et de Sa Satisfaction ? Comment alors pouvons-nous les accuser d’égarement, ainsi que l’ensemble des Ash`arites, alors que nous avons tant besoin de leur savoir ? Et comment acceptons-nous de recevoir notre savoir de leur part, s’ils étaient dans l’égarement ? L’Imam Az-Zuhrî, puisse Dieu lui faire miséricorde, ne disait-il pas : « Ce savoir n’est autre que la religion, alors regardez de qui vous tenez votre religion. » Leur contradicteur ne pouvait-il pas se contenter de dire qu’« en interprétant les Attributs Divins, ils firent un ijtihâd erroné, puisse Dieu leur faire miséricorde, et qu’il aurait mieux valu qu’ils n’adoptent pas cette voie », plutôt que de les taxer de déviance et d’égarement et de désavouer ceux qui les comptent parmi les Gens de la Sunnah ? Si les Imams An-Nawawî, Al-`Asqalânî, Al-Qurtubî, Al-Bâqillânî, Al-Fakhr Ar-Râzî, Al-Haytamî, Zakariyyâ Al-Ansârî, et d’autres parmi les éminents savants et les grands érudits, ne font pas partie des Gens de la Sunnah, alors qui au juste en fait partie ? J’invite, en toute sincérité, les prédicateurs et tous ceux qui œuvrent dans le champ de la prédication islamique à craindre Dieu vis-à-vis de la communauté de Muhammad — paix et bénédictions sur lui — et, en particulier, vis-à-vis de ses nobles savants et vertueux juristes. Le bien demeurera dans la communauté de Muhammad — paix et bénédictions sur lui — jusqu’au Jour Dernier et il n’y aura nul bien en nous si nous ne reconnaissons pas le rang et le mérite de nos savants

 

[5]. P.-S. Traduit de l’arabe de Mafâhîm Yajib An Tusahhah de Sheikh Mohammad `Alawî Al-Mâlikî — qu’Allâh lui fasse miséricorde —. Notes [1] Lire également sur notre site "Les frères musulmans et les Ash`arites" par Sheikh Al-Qaradâwî. NdT. [2] Sourate 68, Al-Qalam, La Plume, 35-36. [3] Al-Fatâwâ, volume 4. [4] Il s’agit à l’origine d’une parole du juriste Abû Muhammad qu’Ibn Taymiyyah cite dans son ouvrage et non pas une parole d’Ibn Taymiyyah lui-même. NdT. [5] Conférer les études détaillées et importantes que notre Sheikh érudit, Sheikh Muhammad `Alî As-Sabûnî a rédigé au sujet des Ash`arites.

Commenter cet article