L'Université Az-Zaytounah de Tunisie

Publié le par mosquee salam de grande-synthe.over-blog.com

La Mosquée Az-Zaytûnah à travers les âges...


JPEG - 20.9 ko
Le minaret de la Mosquée

La Mosquée Az-Zaytûnah est la deuxième mosquée à avoir été édifiée en Ifrîqiyyah [1] après la Mosquée `Uqbah Ibn Nâfi` à Kairouan. L’ordre de sa construction en 116 de l’Hégire, soit en 735 de l’ère chrétienne, est attribué à `Ubayd Allâh Ibn Al-Habhâb, le gouverneur d’Ifrîqiyyah sous le règne du Calife omeyyade Hishâm Ibn `Abd Al-Malik. Mais on attribue également l’ordre de sa construction à Hassân Ibn An-Nu`mân, le conquérant de la Tunisie et de Carthage, qui aurait donné l’ordre d’édifier la Mosquée en 79 de l’Hégire, soit en 699 de l’ère chrétienne. Cette dernière opinion semble la plus probable chez les historiens dans la mesure où la ville de Tunis ne saurait avoir demeuré sans mosquée entre la date de sa conquête et l’année 116 de l’Hégire. Ainsi, `Ubayd Allâh Ibn Al-Habhâb n’aurait fait qu’achever la construction de la Mosquée et procéder à des travaux de réhabilitation et d’agrandissement.

Plusieurs récits... mais une seule Mosquée

Divers récits ont été rapportés concernant la personne qui donna l’ordre d’édifier cette Mosquée, devenue un symbole de la Tunisie, et qui permit à Ifrîqiyyah d’abriter la première Université islamique au monde. Al-Bakrî, dans son Al-Masâlik wa Al-Mamâlik, Ibn Khaldûn, dans son Al-`Ibar, As-Sarrâj, dans son Al-Hulal As-Sundusiyyah fî Târîkh Al-Bilâd At-Tûnisiyyah et Hasan Husnî `Abd Al-Wahhâb, dans son Khulâsah Târîkh Tûnis estiment que le bâtisseur de la Mosquée est `Ubayd Allâh Ibn Al-Habhâb qui aurait entamé l’ouvrage en 114 ou en 116 de l’Hégire.

JPEG - 24.7 ko
L’une des nombreuses portes de la Mosquée, à l’architecture bien caractéristique

L’historien tunisien Ahmad Ibn Abû Ad-Dayyâf estime quant à lui, dans son livre Ithâf Ahl Az-Zamân Bi-Akhbâr Mulûk Tûnis wa `Ahd Al-Amân, que le bâtisseur de la Mosquée est Hassân Ibn An-Nu`mân qui aurait entamé l’ouvrage en 84 de l’Hégire, soit en 704 de l’ère chrétienne. Ibn Abû Dînar a vu juste dans son livre Al-Mu’nis fî Târîkh Ifrîqiyyah wa Tûnis car il a compris que la fondation de la Mosquée était imputable à Hassân Ibn An-Nu`mân et que des travaux d’agrandissement avaient été entrepris par `Ubayd Allâh Ibn Al-Habhâb. D’autres historiens pensent que Hassân Ibn An-Nu`mân avait en fait construit une petite mosquée à côté de l’emplacement actuel de la Mosquée Az-Zaytûnah et que de ce fait, l’idée de l’érection d’une mosquée lui revenait, mais que le début effectif de la construction a commencé plus tard sous le gouvernorat de `Ubayd Allâh.

Les historiens ont également divergé quant au fait de connaître la date précise du début de la construction de la Mosquée. Les uns disent que celle-ci eut lieu en 114 de l’Hégire, soit en 734 de l’ère chrétienne. D’autres préfèrent plutôt parler de l’année 116 de l’Hégire, date à laquelle Ibn Al-Habhâb devint le gouverneur de la province d’Ifrîqiyyah. Ibn Abû Ad-Dayyâf est de cet avis dans son livre Al-Ithâf susmentionné. C’est également l’opinion qu’on retrouve dans les écrits des historiens du Machreq tels que Al-Kâmil d’Ibn Al-Athîr. Ce qui est certain, c’est que les princes de la dynastie aghlabide, au treizième siècle de l’Hégire, ont entrepris des travaux d’agrandissement, de réhabilitation, d’aménagement et de décoration.

JPEG - 30 ko
Le mihrâb de la Mosquée

P.-S.

Cette présentation s’appuie sur le site de la Mosquée Az-Zaytûnah : Ezzitouna.org.

Notes

[1] Ifrîqiyyah est l’ancien nom de la Tunisie. Il a donné le mot Afrique.

Commenter cet article